Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Destinations : Europe : Saint-Petersbourg : A découvrir à Saint-Petersbourg

A découvrir à Saint-Petersbourg

 

La forteresse Pierre et Paul

C'est sur la petite île de Zayachy qu'est bâtie la forteresse Pierre et Paul , édifiée en 1703 pour défendre le territoire pris à la Suède. Jusqu'en 1917, ce fut une prison politique dont le premier hôte fut Alexis, le propre fils de Pierre le Grand.

Des personnages illustres y séjournèrent par la suite, tels que Dostoïevski, Gorki, Trotski et Alexandre, le frère aîné de Lénine. L'intérieur baroque abrite les tombeaux des membre de la dynastie des Romanov. Nicolas II, Alexandra et leurs enfants y ont été inhumés en 1998.

 

 

Le centre historique

La place Dvortsoya est dominée par le palais d'Hiver, oeuvre de l'architecte italien Rastrelli, de style rococo. L'intérieur est de style plus classique. Le musée de l'Ermitage y entrepose une partie de sa fabuleuse collection - le reste occupe trois autres bâtiments : Petit Ermitage, Grand Ermitage, théâtre de l'Ermitage. Ces derniers possèdent des départements consacrés à la préhistoire, à l'art gréco-romain, à l'égypte ancienne et aux antiquités russes et orientales. Son millier de pièces et ses 3 millions de visiteurs par an en font un musée réputé dans le monde entier. (Le site du musée >>)

Non loin de la place, l' Amirauté , siège de la marine russe de 1711 à 1917, ne peut se manquer, avec sa grande flèche de bois. Le bâtiment abrite désormais l'école navale. Un peu plus loin, la coupole dorée de la cathédrale Saint-Isaac surplombe la ville; une visite s'y impose pour un beau panorama.

 

La perspective Nevski

Il s'agit d'une immense avenue de 4 km, tout au long de laquelle les bâtiments élégants ne se comptent pas. De nombreux artistes et écrivains russes y ont séjourné un temps, comme Dostoïevski, Rimski-Korsakov, ou Tchaïkovski. Vous pouvez voir la cathédrale Kazan, les arcades du grand magasin Gostiny Dvor et la statue de Catherine II entourée de ses nombreux amants. Même les boutiques de cette artère sont intéressantes pour leur intérieur. Tout au bout de la perspective Nevski, le palais Beloselski-Belozerski, datant du XIXè , est de toute beauté. Rastrelli, lui, dessina le palais Stroganov au XVIIIè, on peut toujours admirer sa belle façade baroque verte et blanche.